Une étude montre que les femmes n’identifient pas l’alcool en tant que facteur de risque important de cancer du sein. Pourtant, plusieurs milliers de cas lui sont imputables chaque année en France.

一项研究表明,女性认为酒精不是导致乳腺癌的元凶。然而,每年成千上万的法国人因酒精而罹患乳腺癌。

 

C’est presque un lieu commun: l’alcool est dangereux pour la santé. Mais si ses effets délétères pour le foie et le risque d’addiction sont désormais bien identifiés, tous ses méfaits sont loin d’être connus du public. Ainsi, rares sont les personnes qui savent que la consommation d’alcool augmente le risque de cancer du sein, selon une publiée en mars dernier dans le British Medical Journal.

“酒精对身体不好”这句话几乎是老生常谈了。虽然大家都知道酒精害肝、酒瘾害人,但是大众并不知道酒精到底都有哪些危害。去年五月一份刊登于《英国医学期刊》的研究显示,很少人知道酒精会增加患乳腺癌的风险。

 

Sur les 205 femmes interrogées par des chercheurs de l’université de Southampton (Royame-Uni), seuls 20% ont cité l’alcool comme facteur de risque. Bien que l’étude soit de taille modeste, elle montre bien que ce risque est assez méconnu. Et pourtant, il est loin d’être négligeable: sur les 28.000 cas de cancers imputables à l’alcool diagnostiqués en 2015 en France, 8100 étaient des cancers du sein, selon .

南安普顿大学的研究者调查了205名女性,其中只有20%的人认为酒精有致癌的风险。虽然调查对象的样本容量比较小,但也足以证明大众并不足够了解酒精的危害。然而,法国公共卫生部提供的数据不容忽视:2015年法国确诊的28000份因酒精致癌的病例中,有8100例确诊为乳腺癌。

 

Cancérigène avéré

酒精被证明是致癌物质

 

« Consommer un verre d’alcool par jour augmente le risque de développer un cancer du sein de 10%», souligne Catherine Hill, épidémiologiste et biostatisticienne. « Ce n’est pas l’abus qui est dangereux pour la santé, c’est l’alcool tout court!», martèle la chercheuse, spécialiste de l’étude de la fréquence et des causes du cancer.

流行病学家、生物统计学家卡特琳娜·希尔是癌症频率与诱因研究的专家,她着重指出:“每天喝一杯酒会使致癌风险增加10%. ”她还斩钉截铁地说道:“危害健康的不是过量饮酒,而是酒精!”

 

Depuis 1988, l’alcool est en effet officiellement identifié par le Centre International de la Recherche contre le Cancer (CIRC) comme . Il est notamment impliqué dans les cancers de la cavité buccale, du pharynx, de l’œsophage, du foie, du colon/rectum et du sein. En outre, plusieurs études ont montré qu’. Ainsi, même les «petits» consommateurs ont un risque supplémentaire de développer l’un de ces cancers par rapport à un non-buveur.

自1988年,国际癌症研究机构(CIRC)就已官方证实酒精为致癌物质,酒精可能会诱发口腔癌、咽癌、食管癌、肝癌、直肠癌以及乳腺癌。此外,多项研究指出,酒精摄入无论多少都有致癌风险。因此,“只喝一点点”也比不喝酒更容易罹患癌症。

 

L’alcool s’attaque à l’ADN

酒精会侵蚀DNA

 

«Une part importante de l’éthanol ingéré accède au système sanguin, se diffuse dans la poitrine où il est converti, comme partout ailleurs dans l’organisme, en acétaldéhyde […]», explique une du CIRC publiée en 2014. L’acétaldéhyde est un produit de dégradation de l’alcool fabriqué par le foie. Ce n’est que sous cette forme que ce dernier peut éliminer l’alcool de l’organisme. «L’acétaldéhyde est capable d’induire des délétions sur les brins d’ADN ou encore des aberrations chromosomiques», indique encore l’étude du CIRC. En clair, l’alcool, une fois transformé en acétaldéhyde, va perturber l’ADN et ainsi favoriser le développement de lésions cancéreuses. «L’alcool peut également induire un changement métabolique, du stress oxydatif, des inflammations qui sont un environnement propice aux cancers», ajoute le Dr Suzette Delaloge, oncologue à l’Institut Gustave Roussy.

酒精为什么会致癌呢?2014年发表于CIRC的一份调查研究解释道:“摄入的很大一部分乙醇会进入血液循环系统,随后扩散到胸部,转化为乙醛,在身体其他部位也一样……”乙醛是由肝生产的酒精降解产物。只有在这种形态下,肝才能消除体内的酒精。CIRC的调查研究报告进一步指出:“乙醛可能会导致DNA链的删除或染色体畸变。”明白地说,一旦酒精转化成乙醛,就会破坏DNA,并诱发癌变。古斯塔夫鲁西研究所的肿瘤学专家苏泽特·德拉洛格博士补充道:“酒精也可能诱发代谢变化、氧化应激、炎症,这些都是致癌的有利环境。”

 

Tous ces mécanismes sont assez bien identifiés et pourtant, le risque reste sous-estimé, voire totalement méconnu du public. «Les résultats de l’étude britannique ne sont pas étonnants», affirme le Dr Delaloge. «D’un côté, il y a une sorte de déni de la part des gens. De l’autre, il y a peu d’impacts de ce genre de messages préventifs sur les comportements», juge le médecin. «Les gens sont inondés de messages alarmants. Ils ne voient pas l’importance du tabac et de l’alcool sur les cancers», déplore pour sa part Catherine Hill.

上述这些机制已经得到证实,但风险仍被低估,公众甚至完全没有任何了解。苏泽特·德拉洛格博士说:“英国这份调研的结果并不让人吃惊。一方面,人们对此否认;另一方面,这类预防性信息对行为的影响很少。”卡特琳娜·希尔感到遗憾:“大众耳边充斥着太多令人不安的信息。他们意识不到烟草、酒精是致癌的重要诱因。”

 

Des campagnes de sensibilisation qui tombent à l’eau

失败的宣传运动

 

Habituellement, les campagnes de sensibilisation ne parlent quasiment jamais de l’impact de l’alcool dans la survenue d’un cancer, et visent surtout les comportements à risque. Une de Santé publique France lancée en mars 2019 s’est par exemple attachée à donner des repères de consommation («moins de 2 verres par jour et pas tous les jours»). Le risque de cancers a été mentionné brièvement, sans pour autant être mis en avant dans la campagne. Les auteurs de l’étude britannique en sont convaincus: «Toute opération visant à réduire la consommation d’alcool devrait avoir des conséquences positives pour la population féminine.»

这些宣传活动一般都不提酒精对诱发癌症的影响,只是针对高危行为而已。例如,2019年五月法国公共卫生部开展的一项运动,重点宣传标准饮酒量(一天不超两杯,不能每天喝),对于酒精致癌的风险,只是草草略过,并没有作为宣传重点。英国研究者认为:“任何旨在减少饮酒量的运动都应该对女性产生积极影响。”